Defo @ Le MUR Brussels

Costik ASBL vous invite à la rencontre du graffeur bruxellois Defo le week-end des 25 et 26 février. Defo peindra à l’extérieur, rue Marché aux poulets (Métro Bourse, Bruxelles) dans le cadre du projet Le MUR Brussels.

Vizion Magazine / Street art and graffiti of Belgium

I've got an idea for a magazine. The concept is making it yearly and making kind of "best of belgian graffitis in a year". The meaning is : to have a paper version to keep in our libraries instead of keeping them in a digital version where they will be forgotten. I need some help with it and I was wondering if I may use some of your pictures ? It will take a lot of time ... But I really want to do this ...

August 24, 2016

Inauguration of the last urbana project

Inauguration of the last urbana project

Steve Locatelli

Inauguration of the last urbana project

Inauguration of the last urbana project

ebo graffiti


urbana project

karine Lalieux

Nico Montana

eyes-b

jacques godet bnp paribas fortis

February 07, 2012

Bruxelles poursuit sa lutte contre les auteurs de graffitis

... « Bruxelles ne peut plus être considérée comme une destination où les graffeurs peuvent s’en donner à cœur joie en toute impunité. La lutte contre les graffitis est un volet primordial de ma politique de propreté publique. Nous nous sommes donné les moyens de réduire l’impunité et aujourd’hui, grâce à l’appui continu de la Police, nous engrangeons des résultats concrets », a commenté Karine Lalieux, l’Echevine en charge de la Propreté Publique de la Ville de Bruxelles ... (03 fev 12 - www.bruxelles.be pdf file)

February 02, 2009

Karine Lalieux s’attaque aux graffitis et aux dépôts clandestins.

La lutte contre les graffitis et contre les dépôts clandestins sont les principaux défis à relever au cours des années 2009-2010 en matière de propreté sur le territoire de la Ville de Bruxelles, a affirmé, l'échevine de la Propreté publique, Karine Lalieux.

Deux ans après leur lancement, celle-ci a qualifié d'"encourageants" les résultats de ses 6 "chantiers" pour la propreté. Selon elle, des progrès sensibles ont été enregistrés dans plusieurs domaines. Un des plus tangibles est le bilan obtenu dans le cadre de la lutte contre l'affichage sauvage, "en voie de disparition" à la Ville de Bruxelles.

Les affiches collées illégalement sur les murs sont systématiquement arrachées, et 653 contrevenants ont été taxés depuis octobre 2007. Le nombre de poubelles publiques (actuellement 3700) a été augmenté de 200, placées en priorité près des écoles et des endroits où les riverains ont estimé qu'elle étaient nécessaires. Il y en aura 400 de plus en 2009. Point faible: leur vidange qui n'est pas toujours effectuée avant qu'elles ne débordent.

Plus largement, la lutte contre le sentiment d'impunité en matière de (mal)propreté publique s'est jusqu'à présent soldée par l'imposition de 4.000 taxes et amendes depuis la mise en place du plan de lutte contre les incivilités.

Malgré la mise en œuvre de politiques et d'outils appropriés, les graffitis et les dépôts clandestins demeurent mes bêtes noires, a souligné l'échevine qui compte concentrer les nouveaux efforts de son département en 2009 pour endiguer ces phénomènes.

La lutte contre les graffitis a jusqu'à présent consisté à éradiquer ceux qui entachent les immeubles de la Ville de Bruxelles et ceux des immeubles privés, à la demande de leurs propriétaires. L'étape suivante consistera à contraindre financièrement les propriétaires qui restent sourds à l'offre de nettoyage de la Ville de Bruxelles. Le service de propreté agira systématiquement par zone, a averti l'échevine.

Source : http://www.rtlinfo.be - 2 février 2009